La hernie discale

La hernie discale est une pathologie qui fait souffrir de nombreuses personnes, voici une explication par Nicolas Fossoy, ostéopathe marseille (http://nicolas-fossoy-osteopathe.fr).

Qu’est ce qu’une hernie discale?

La hernie discale est une pathologie qui va toucher les disques situés entre les vertèbres. Ces disques exercent un rôle d’amortisseur et permettent d’atténuer les chocs, de protéger la colonne vertébrale et la moelle épinière des traumatismes. L’empilement des vertèbres va former un canal qui renferme la moelle épinière. Latéralement aux vertèbres se trouvent les nerfs qui vont innerver les différentes parties du corps.
Avec le temps ou à cause d’un traumatisme, les disques s’usent.

hernie-discale

Lors d’une hernie discale, on constate un débordement d’un noyau du disque soit en avant soit en arrière de la colonne, qui pourra à terme comprimer progressivement la moelle épinière ou une racine nerveuse.
La hernie peut toucher la colonne au niveau des vertèbres lombaires, des cervicales et plus rarement des dorsales.

La douleur est localisée le plus souvent au niveau de la hernie discale et peut être accompagnée ou non d’une irradiation. Le patient peut alors ressentir un engourdissement, des fourmillements, une sensation de faiblesse musculaire et/ou une raideur des membres.

La hernie apparait souvent lorsque le dos subit des pressions importantes, des mouvements répétitifs, une sollicitation excessive, après le port de charges lourdes mais aussi tout simplement par le vieillissement des structures.

La sciatique est la plus fréquente des symptomatologies. Elle est due à des manifestations d’une irritation nerveuse.
Elle résulte d’un conflit entre une des racines du nerf sciatique et le disque inter-vertébral correspondant.
Ces sciatiques d’origine lombaire se manifestent le plus souvent après un lumbago ou un traumatisme. Le patient peut avoir des difficultés à marcher et se plaindre de décharges électriques.
Les douleurs sont parfois violentes et peuvent représenter un réel handicap.

Quels examens?

Ils sont prescrits par les médecins.
Le scanner ou l’IRM permettront de connaitre plus précisément l’état des disques et la localisation de l’atteinte.

Des solutions pour diminuer la douleur?

Outre la chirurgie, la prise d’anti-inflammatoires, de décontractants musculaires et les infiltrations, un renforcement en douceur des muscles du dos va permettre de diminuer les douleurs.
Ce renforcement s’accompagne d’un suivi chez votre ostéopathe, votre kinésithérapeute, ou votre médecin du sport.

Il convient également d’éviter la pratique de sports en rotation, de séries d’abdominaux en flexion exacerbée, et le port de charges lourdes. Ces pratiques ont tendances à augmenter les contraintes sur les disques.